Taille du texte:
Mis à jour le: Tuesday, Août 22 2017
Problèmes de développement

Trump Administration pour partager des enregistrements sur Mar-a-Lago

Contenu par: Voice of America

Le président Donald Trump a fait sept voyages dans sa station de Mar-a-Lago en Floride plus tôt cette année, et le public pourrait bientôt se pencher sur qui d'autre était là avec lui.

Le Department of Homeland Security a accepté de remettre les dossiers relatifs aux visiteurs de la propriété en septembre. Le déménagement vient en réponse à un procès déposé par Citizens for Responsibility and Ethics à Washington, The National Security Archive et l'Institut Knight First Amendment de l'Université Columbia.

Ces organisations ont cherché des informations sur les visiteurs de Mar-a-Lago, Trump Tower et la Maison Blanche. Trump n'a pas voyagé dans sa tour de bureau de New York depuis son inauguration; Il a visité la propriété de la Floride - qu'il a baptisée «Maison blanche d'hiver» - en février, mars et avril.

La Sécurité intérieure surveille le service secret, l'agence chargée de protéger le président.

Les porte-parole du ministère et de l'agence ont refusé de commenter, en citant les litiges en cours.

Le DHS a déclaré en réponse au procès qu'il n'avait aucun registre sur Trump Tower. Les responsables de l'ÉQUIPE déclarent qu'ils ne savent pas quel type d'information le DHS va partager sur Mar-a-Lago, mais le chien de garde du gouvernement libéral a déclaré qu'il rendrait public tout ce qu'il recevrait.

Le juge fédéral qui a supervisé l'affaire a ordonné à la fin de la semaine dernière que l'administration «achève sa recherche et son traitement des dossiers réactifs des visiteurs présidentiels à Mar-a-Lago» et produise des enregistrements sensibles non exemptés par le septième 8, selon Aux documents judiciaires.

"Nous sommes heureux que, à la suite de cette affaire, cette information deviendra publique pour les réunions dans ses résidences personnelles, mais elle doit également être publique pour les réunions à la Maison Blanche", a déclaré le directeur exécutif de la CREW, Noah Bookbinder, dans un communiqué.

L'administration Trump ne publie pas les noms des visiteurs de la Maison Blanche. Le président Barack Obama a fait des journaux publicitaires de la Maison Blanche à partir de septembre 2009, après quatre procès par CREW. Obama a publié les documents dans les quatre mois qui suivent l'apparition de chaque Maison des visiteurs.

Les défenseurs de la transparence, y compris le groupe de défense des droits de l'homme conservateur, indiquent que l'administration Trump devrait permettre au Service secret de publier les journaux en vertu de la Loi sur la liberté d'information.

La Maison Blanche fait valoir que les dossiers sont exemptés de la loi.

CONNECTEZ AVEC NOUS

Abonnez-vous à notre newsletter