Taille du texte:
Mis à jour le: Samedi, 23 Mars 2019

Le Canada travaille avec le Congrès et les entreprises pour abaisser les tarifs sur les métaux

Contenu par: Voix de l'Amérique

OTTAWA, CANADA -

Le Canada travaille avec les politiciens et les entreprises américaines pour faire pression sur le président Donald Trump afin qu'il supprime les droits de douane sur ses aciers et ses aluminiums, a annoncé jeudi le Premier ministre Justin Trudeau.

Trump a imposé les mesures en mai dernier, invoquant la sécurité nationale. Le Canada a condamné cette mesure et a d'abord suggéré de ne pas signer un nouveau pacte commercial avec les États-Unis et le Mexique, à moins que les sanctions ne soient levées.

Trudeau, qui a finalement signé l'accord de coopération américano-mexicain-américain (USMCA) en novembre dernier, a déclaré que le gouvernement tentait de changer les idées de Trump alors que les États-Unis s'apprêtaient à entamer la ratification du pacte.

«Nous avons déjà travaillé avec les membres du Congrès, les gouverneurs, les intérêts commerciaux qui sont affectés négativement par ces tarifs ... afin de faire pression sur le président pour que, dans le processus de ratification, ils (les États-Unis) suppriment ceux qui les tarifs de l'acier et de l'aluminium », a-t-il déclaré.

Trudeau a fait ses remarques lors d'une séance de questions-réponses télévisée devant un auditoire à Regina, dans l'ouest de la Saskatchewan.

Quand on lui a demandé pourquoi il avait signé l'USMCA alors que les tarifs étaient toujours en vigueur, Trudeau a déclaré que la conclusion de l'accord «à un moment d'imprévisibilité et de protectionnisme aux États-Unis était une priorité absolue pour tous les Canadiens».

Le Canada envoie 75 pour cent de toutes ses exportations de biens aux États-Unis.

Trudeau et Trump ont discuté des tarifs lundi, mais aucune discussion sur la levée des sanctions n'est prévue, a déclaré une source canadienne au fait du dossier.

Le président de la commission des finances du Sénat américain, Charles Grassley, a déclaré mercredi que les mesures devraient être levées afin que les intérêts de l'agriculture soutiennent l'approbation du Congrès pour l'USMCA.

CONNECTEZ AVEC NOUS

Abonnez-vous à notre infolettre