Taille du texte:
Mis à jour le: Samedi, 23 Mars 2019

Rapports: Le juge de la Cour suprême du Nicaragua démissionne pour protester

Contenu par: Voix de l'Amérique

MEXICO -

Les médias nicaraguayens ont annoncé qu'un juge de la Cour suprême avait démissionné dans une lettre ouverte cinglante au président Daniel Ortega.

Les reportages de jeudi citent une lettre largement diffusée sur les médias sociaux accompagnée d'une photo de la carte d'identité délivrée par le juge Rafael Solis Cerda.

L'authenticité de la lettre n'a pas pu être confirmée de manière indépendante.

Solis est un membre de longue date du parti Sandinista du Ortega, mais sa lettre indique que M. Ortega et son épouse, le vice-président Rosario Murillo, entraînent le Nicaragua dans une guerre civile. Il dit qu'il ne s'est jamais attendu à ce que l'histoire se répète aux mains de ceux qui ont aidé à renverser le dernier dictateur du Nicaragua.

La lettre de Solis indique qu'il envisageait de démissionner l'année dernière. Il a dit avoir suggéré à Ortega de négocier pour mettre fin à la crise politique dans le pays, mais a été ignoré.

Le gouvernement n'a pas immédiatement commenté.

CONNECTEZ AVEC NOUS

Abonnez-vous à notre infolettre