Taille du texte:
Mis à jour le: Mardi, 23 Octobre 2018
Problèmes de développement

RD Congo: Le processus électoral progresse malgré la menace des groupes armés, selon l'envoyé de l'ONU au Conseil de sécurité

La situation est particulièrement préoccupante à Beni, où les civils, les forces de sécurité et les Mission de maintien de la paix des Nations Unies en RDC (MONUSCO) continuent de faire l'objet d'attaques quasi quotidiennes, a déclaré au Représentant spécial du Secrétaire général pour le pays, Leila Zerrougui, au Conseil de sécurité par vidéoconférence depuis la capitale Kinshasa.

«Malgré ce rythme d'attaques», a-t-elle déclaré, la brigade d'intervention de la MONUSCO a «adopté une posture de plus en plus robuste au cours des derniers mois», a-t-elle déclaré.

«Ils effectuent des patrouilles à long terme proactives pour assurer un environnement protecteur et répondent rapidement aux alertes. Dans plusieurs affaires récentes, les attaques ont été repoussées en cours, la dernière fois il y a deux jours.»

La situation instable a également compliqué la riposte à une épidémie mortelle d’Ebola dans la région qui a débuté en août. Les populations locales de certaines régions ont fait preuve de méfiance à l’égard des agents de santé et ont, dans un cas, attaqué un convoi sanitaire, a ajouté un haut responsable des Nations Unies.

«Les intervenants sont actuellement aux prises avec le problème de l’intensification simultanée des efforts d’intervention, à la fois à Beni et dans les zones environnantes, tout en adaptant l’empreinte à la détérioration de la situation sécuritaire», a-t-elle déclaré.

Dans son exposé, Mme Zerrougui, qui dirige également la MONUSCO, a souligné que le processus électoral continuait de suivre le calendrier fixé, les candidats à 21 se disputant la présidence. 15,505 pour l'assemblée nationale; et quelques 19,640 pour les assemblées provinciales.

Elle a regretté que la participation des femmes ait été très faible jusqu'à présent, avec seulement 12 pour cent des femmes se présentant aux élections nationales et provinciales et une seule candidate à la présidence.

Mme Zerrougui a également remercié les membres du Conseil de sécurité qui ont entrepris une visite récente dans le pays et leur a donné une occasion unique de constater de visu la situation sur le terrain.

Informant également le Conseil aux côtés de Mme Zerrougui, Said Djinnit, de l'ONU Envoyé spécial pour les Grands Lacs région, a réitéré l’importance d’élections pacifiques et crédibles en RDC pour la stabilité de la région.

Dans ce contexte, ses efforts se concentrent sur la mobilisation d’un "soutien régional et international concerté" pour amener le 31 Décembre Accord 2016 à concrétiser - un accord politique facilité par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), affiliée à des catholiques, visant à réaliser une transition du pouvoir pacifique et gérée conformément à la constitution de la RDC.

"J'encourage un engagement régional soutenu en faveur d'élections pacifiques, crédibles et inclusives conformes à l'accord", a-t-il ajouté.

À la mode maintenant

UN TOUR DU MONDE Tout Voir

Nouvelles régionales & Global Development

Le puissant ouragan Willa frappe la côte pacifique mexicaine

Content by: Voice of America L'ouragan Willa fera atterrir mardi sur la côte pacifique mexicaine, sous la forme d'une tempête dangereusement puissante ...

Pour certains, la caravane de migrants est un cadeau politique

Contenu par: Voice of America WASHINGTON - Aux partisans de la politique d'immigration radicale du président Donald Trump, de la nouvelle d'une caravane ...

L'ouragan Willa "extrêmement dangereux" vise l'Ouest du Mexique

Content by: Voice of America L'ouragan Willa s'est rapidement transformé en une tempête "extrêmement dangereuse" de la catégorie 5 dans l'est du Pacifique, sur ...

Plusieurs séismes puissants frappent le littoral du Canada

Contenu par: Voice of America PORT HARDY, COLOMBIE-BRITANNIQUE - Plusieurs séismes puissants ont été rapportés près de l'île de Vancouver, au Canada, ...

CONNECTEZ AVEC NOUS

Abonnez-vous à notre infolettre