Taille du texte:
Mis à jour le: Samedi, 23 Mars 2019

Gardons "leur esprit de service vivant": Guterres rend hommage aux travailleurs des Nations Unies décédés dans un accident en Ethiopie

S'adressant aux déléguées assistant à l'ouverture de la Commission de la condition de la femme au siège des Nations Unies à New York lundi matin, le Secrétaire général de l'ONU António Guterres, a déclaré que c’était «un jour triste pour de nombreuses personnes dans le monde, et pour l’ONU en particulier.

"

"Une tragédie mondiale a frappé près de chez nous et les Nations Unies sont unies dans le chagrin", a-t-il déclaré, présentant ses "plus sincères condoléances" aux parents et aux proches de tous ceux qui sont décédés.

Une tragédie mondiale a frappé près de chez nous et les Nations Unies sont unies dans le deuil Chef de l'ONU Guterres

«Nos collègues étaient des femmes et des hommes, des jeunes professionnels et des fonctionnaires chevronnés, venus de tous les coins du monde et possédant un large éventail de compétences», a-t-il déclaré, ajoutant qu'ils «avaient tous une chose en commun. Un esprit de servir les peuples du monde et d'en faire un meilleur endroit dans l'ensemble. "

«Faisons honneur à la mémoire de nos collègues en maintenant leur esprit de service», a-t-il conclu avant qu'une minute de silence ne soit observée.

UN Photo / Manuel Elias Le drapeau des Nations Unies flotte en berne au siège des Nations Unies à New York, à la mémoire des personnes décédées dans un accident survenu lors de l'accident d'Ethiopian Airlines sur l'Ethiopie le 10 March 2019.

"Tristesse et choc"

Le bouton Président de l'Assemblée généraleMaria Fernanda Espinosa, réagissant sur Twitter lundi, a transmis ses «pensées sincères» à tous les amis et familles des victimes. «C’est une voie populaire pour beaucoup de personnes qui se battent pour le bien de l’Afrique», a-t-elle ajouté. "Mes pensées les plus sincères vont aux amis et aux familles des personnes touchées par cet accident dévastateur."

À Nairobi, où le vol 302 d’Ethiopian Airlines était lié, Bureau des Nations Unies à Nairobi (UNON) La directrice générale par intérim, Maimunah Mohd Sharif, a parlé de «sa grande tristesse et son choc».

«L’ONU et ses États Membres ont subi une perte énorme. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités pour rassembler plus d'informations », a-t-elle déclaré dans un communiqué. "Nous nous associons à la communauté internationale pour pleurer la perte de tant de vies, y compris des pays qui ont également perdu des citoyens dans cet accident dévastateur."

Le haut responsable de l'UNON a écrit que le personnel avait tenu une minute de silence dans la capitale kenyane lundi matin pour commémorer «nos collègues et amis» décédés.

Un hommage similaire a eu lieu aux Nations Unies à Genève (ONUG), où le directeur général Michael Møller a parlé de son «choc profond» à la nouvelle.

Selon des chiffres publiés par la compagnie aérienne, des citoyens de plus de 35 seraient impliqués dans l'accident impliquant un avion de ligne Boeing 737 à destination de la capitale kényane, Nairobi. Le Kenya aurait subi la perte la plus lourde, avec les ressortissants 32 à bord de l'avion, suivi par les Canadiens 18 et neuf Éthiopiens.

Lundi, alors que l’Éthiopie observait un jour de deuil national, les enquêteurs ont annoncé qu’ils avaient récupéré la boîte noire de l’appareil. Cet accident fatal marque la deuxième fois qu'un nouvel avion Boeing 737 Max-8 est en panne depuis cinq mois, le premier au large de la côte indonésienne en octobre dernier. Le régulateur des compagnies aériennes chinois a annoncé lundi qu'il mettait à la terre sa flotte de plus de 90 Max 8, selon des informations parues dans la presse.

Après avoir décollé à 8: Heure locale de 44am dimanche, l'avion a perdu le contact avec le contrôle du trafic aérien de l'aéroport international de Bole à Addis-Abeba, en s'écroulant six minutes après le début de son vol, ont annoncé la presse.

Présentant ses condoléances aux familles et aux amis des victimes, M. Møller a déclaré qu'un certain nombre de conseillers du personnel se rendaient à Nairobi en provenance de différentes organisations des Nations Unies à Genève.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a perdu sept membres du personnel et dimanche, le directeur exécutif dit "Chacun d'entre eux était disposé à voyager et à travailler loin de chez eux et de leurs proches, afin de contribuer à l'amélioration de la qualité de vie du monde."

CONNECTEZ AVEC NOUS

Abonnez-vous à notre infolettre